Mes préférences

Veuillez noter que vos choix sont présentés de façon indicative. Vous devrez vous inscrire au congrès pour réserver votre place aux ateliers.

La coresponsabilité de la santé mentale en entreprise

Olivier Pagé, Directeur des opérations, gestion des régimes collectifs d’invalidité, Croix Bleue Medavie

Bien des situations peuvent avoir une incidence positive ou négative sur notre santé psychologique et, par conséquent, sur notre capacité à bien effectuer notre travail au quotidien. Certains éléments ne peuvent pas être contrôlés alors qu’il est possible d’exercer un pouvoir sur d’autres. Comment garder tout ça en équilibre? Comment aider les employés, les gestionnaires et les organisations à agir sur les facteurs de protection qu’ils peuvent contrôler?

Rencontrez Guillaume

Guillaume est analyste dans un centre d’appels. Il travaille au sein d’une équipe de huit personnes. Depuis un moment déjà, il vit des épisodes d’anxiété. Il se remet difficilement d’un divorce et, depuis sa séparation, il doit composer avec un horaire de garde partagée atypique et des problèmes financiers. Malgré tout, au boulot, tout se passe bien. Il faut dire qu’il a récemment obtenu des félicitations de la part de son directeur pour une proposition qui a fait augmenter la productivité de l’entreprise. Grâce à l’ouverture de son superviseur et à la proximité avec les membres de son équipe, il est capable de verbaliser ce qu’il ressent et peut adapter son horaire de télétravail lorsqu’il a la garde de ses enfants. Il a également pu compter sur les précieux conseils d’une collègue ayant vécu une situation similaire. Elle lui a parlé du Programme d’aide aux employés et c’est en ayant recours à ce programme que Guillaume a pu obtenir de l’aide pour apprendre à gérer son anxiété et ses dettes.

La culture organisationnelle et les collègues

L’histoire de Guillaume démontre qu’il est possible d’atteindre un certain équilibre entre les facteurs de stress et les facteurs de protection, permettant de demeurer productif et engagé au travail en dépit d’une situation personnelle difficile. L’exemple de Guillaume illustre aussi une culture d’entreprise qui favorise l’entraide et l’ouverture. Ses collègues ne portent pas de jugement sur sa situation et ses patrons lui donnent de la rétroaction positive et honnête. Ce type d’environnement facilite l’équilibre entre les facteurs de risque et les facteurs de protection.

Lorsqu’une entreprise souhaite soutenir les employés aux prises avec des enjeux de santé mentale, il est primordial d’outiller les gestionnaires pour assurer l’ouverture et l’écoute lors des conversations avec leurs employés. Savoir reconnaître les symptômes associés aux risques en santé mentale et orienter les employés vers les bonnes ressources de soutien sont des compétences essentielles.

Le soutien des collègues est un autre facteur de protection important. Épauler un collègue qui ne va pas bien en l’écoutant ou en lui donnant un coup de main peut avoir un effet positif concret pour celui-ci.

Les ressources

En plus des facteurs humains, mettre à la disposition des employés des ressources de soutien en santé mentale par l’entremise d’un régime d’assurance collective permet de réduire les risques d’invalidité et fait partie des meilleures stratégies de prévention et d’intervention précoce. En facilitant l’accès à ces ressources et en en faisant la promotion, les employeurs peuvent réellement changer les choses.

À titre d’exemple, lorsqu’un employeur bonifie la garantie pour les services fournis par des professionnels en santé mentale en augmentant les montants de couverture et l’éventail des professionnels de la santé couverts, il élimine la plupart des barrières à l’accès au traitement. Lorsque cet employeur ajoute à cela les outils de santé numérique, il offre un accès plus facile et plus rapide aux professionnels en santé mentale.

Aujourd’hui, on constate que le soutien de la santé psychologique des travailleurs est une question de coresponsabilité entre l’organisation, le gestionnaire, l’équipe et l’employé. Il n’y a pas de recette magique, mais en misant sur une approche intégrée, il est possible de maintenir une santé mentale équilibrée.

« Aujourd’hui, le soutien de la santé psychologique des travailleurs est une question de coresponsabilité entre l’organisation, le gestionnaire, l’équipe et l’employé. Grâce à une approche intégrée, l’équilibre de la santé mentale est possible. »

medaviebc.ca